Vous souhaitez louer une maison ou un appartement ? Les lois suisses en matière de location peuvent être compliquées, voici quelques conseils pour naviguer facilement sur le marché suisse du logement.

Un déménagement est stressant, car il faut traiter une énorme quantité d’informations en très peu de temps.

Après avoir enfin trouvé le bon logement, mais avant de signer quoi que ce soit, vous devez être très clair sur vos droits et obligations en tant que locataire afin d’éviter les pièges et supprimer les zones d’ombre.

Le droit du bail en Suisse est très compliqué. Toute personne qui ne connaît pas les lois peut, par inadvertance, se retrouver dans une situation difficile,
parfois avec des conséquences financières qui peuvent survenir des années plus tard, une fois que vous avez atteint la fin de votre location.

Vous trouverez ci-dessous une liste de nos conseils qui peuvent vous apporter la tranquillité d’esprit.

Reprise d’un bien de location


Il est tellement important de savoir exactement dans quoi vous vous engagez.

Vous devez veiller à ce que les conditions de location, y compris les conditions d’annulation, soient claires pour vous.

Lors de l’inspection d’entrée, prennez des photos avec une liste énumérant tous les dommages visibles laissés par un locataire précédent et organiser la réparation de tout dommage existant, noté lors de la remise du bien ou pendant les 10 premiers jours de votre emménagement.

Vous pourrez alors entrer dans la location en pleine connaissance de vos droits et responsabilités, et vous serez protégé contre tout oubli de la part de l’agent immobilier ou du propriétaire privé.

Désaccords avec les propriétaires


Dans chaque canton, il existe des autorités de conciliation cantonales, régionales ou communales. Elles fournissent des conseils aux locataires et aux propriétaires. En cas de litige concernant un contrat de location ou de problèmes survenant pendant la location, les autorités de conciliation tentent de faciliter un règlement à l’amiable. Il est essentiel de connaître vos droits et obligations.

Résiliation de votre contrat de bail


La résiliation de votre bail peut s’avérer coûteuse. En effet, vous devez honorer le contrat jusqu’à sa date de résiliation ou continuer à payer le loyer mensuel jusqu’à ce qu’un nouveau locataire ait fait une demande officielle pour le bien.

Vous pouvez trouver un nouveau locataire par le biais de la publicité, en préparant l’appartement pour la visite ainsi qu’en établissant le formulaire de demande pour votre éventuel remplacement.

Transférer vos contrats de services publics et autres contrats personnels à votre nouvelle adresse en temps utile, en veillant à ce que vous soyez dégagé de toute responsabilité à partir de la date de votre départ.

Rendre un bien en fin de bail


La clé d’un départ réussi est de concentrer vos efforts là où cela a le plus de sens. Faire un état exact dans lequel vous devez restituer le bien et ce que vous devez prendre en compte en premier lieu pour le nettoyage, en fonction des dispositions légales et de ce qui a été stipulé dans votre contrat.

Article similaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code